lundi 24 novembre 2008

Les Dernières Cartes

Aujourd'hui, les manifestantsde l'opposition, le PAD, jettent leurs dernières cartes dans la bataille.

Au cours des dernières semaines, la tension n'a cessé de monter entre les manifestants pro et anti-gouvernement. Pourtant, la situation, elle, n'a pas évolué. Gouvernment House est toujours occupé, et le premier ministre toujours en place.

Mais le campement a été le théatre d'attaques noctures de plus en plus fréquentes. Des bombes artisanales ou des grenades ont, à plusieurs reprises, été lancées dans le camp en pleine nuit. Blessant souvent, tuant parfois... sans que les auteurs ne soient clairement identifiés. Ce qui alimente toutes les rumeurs et fait grimper la tension entre les deux camps.

Aujourd'hui, le PAD a décidé de lancer ses dernières cartes dans la bataille et tente, par une marche vers le parlement, d'initier un mouvement populaire dont l'ampleur forcera le gouvernement à se retirer.
Les prochaines heures nous diront ce qu'il en est... Mais je ne suis pas très otimiste quant à la réussite de leur plan. Hormis des affrontements avec les contre manifestants, des blocages et autres désagréments, je crois que les Thaïlandais vont, dans leur majorité, rester neutre comme ils le sont depuis... toujours.

C'est d'ailleurs le problème principal. La majorité des Thaï n'approuve aucunement l'utilisation de la violence et de la force, et n'a vraiment pas l'envie d'en découdre... laissant les plus excités des deux camps régler leurs affaires. Ce fatalisme les a mené à cette situation, et les y laissera tant que les "raisonnables", qui représentent la vraie essence de ce pays, resteront silencieux et observateurs résignés.

Aucun commentaire: