jeudi 13 novembre 2008

Flotte, petit Kratong

Hier était jour de pleine lune. Pour être plus précis, jour de la 12ème pleine lune du calendrier lunaire Thaï traditionnel.

Cette journée est l'occasion d'une des fêtes les plus célébrées (mais pas fériée) en thaïlande: Loy Kratong.


Loy signifie "flotter". Kratong est le nom d'un petit radeau, fait traditionnellement d'une tranche de tronc de bananier, sur laquelle sont piquées des feuilles et des fleurs de façon à évoquer la fleur de lotus. On y ajoute aussi 3 batons d'encens et une bougie.
Ce Kratong sera déposé dans la rivière à l'occasion de cette journée, accompagné d'une petite prière et d'un voeu. La tradition veut que, si la bougie est toujours allumée alors que le Kratong a disparu au loin, alors le voeu se réalisera.
Les thaï ajoutent parfois quelques cheveux au Kratong, pour que celui-ci emporte le mal au loin, ou bien une petite pièce, pour forcer a chance... et faire le bonheur des enfants qui iront à la pêche au Kratong une fois la fête finie.


L'origine de cette tradition remonte à un rite Hindou, durant lequel le Gange est remercié par des lanternes d'avoir dispensé la vie tout au long de l'année. Elle s'est ensuite développée en Thaïlande au cours du 13ème siècle. Devenant l'occasion de vénérer Bouddha et de remercier la déesse des eaux Phra Mae Khongkha. L'histoire dit aussi qu'une jeune fille nommée Naang Noppamart avait, à cette occasion, créé les premiers Kratongs en bananier sous la forme que l'on connaît aujourd'hui. ceux-ci étaient tellement beaux que le Roi déclara que ce serait ainsi que l'on rendrait désormais hommage, et fit de Naang sa favorite.
Chaque année, un concours de beauté est organisé, et la gagnante remporte le titre de "Reine Noppamart".


L'agitation qui précède la soirée du Loy Kratong est vraiment visible. Les gens s'informent de vos plans, et dans les rues on voit apparaître les premiers vendeurs de Kratong. C'est un peu comme le muguet du premier mai. Au plus fort de la fête, il y en a partout. Depuis les venderus professionnels, aux Kratong calibrés, aux véritables artistes de la chose, en passant par les étudiants qui tentent de récolter des fonds pour une sortie scolaire.
Certaines réalisations sont de véritables splendeurs. Faites uniquements de feuilles pliées et de fleurs piquées, on en aurait presque mal au coeur de devoir l'abandonner au fleuve.


Les abords de la Chao Praya sont pris d'assaut. Il faut dire que la ville n'est pas vraiment organisée autour de la rivière. Il n'y a pas vraiment de promenade le long des berges, mais plutôt des rues qui y finissent en cul de sac. Le meilleur moyen est alors de rejoindre un des endroits un peu plus "ouverts" par bateau, et d'y profiter de l'animation: groupes de musique, vendeurs divers et parades de bateaux décorés.
L'atmosphère est festive, et coincide avec le retour du temps sec et presque frais (cela fait 2 jours que je n'ai pas allumé la clim', même pour dormir). Cependant, cela reste un évènement peu photogénique. Je m'attendais à voir la rivière illuminée de bougies, mais la petite taille de celles-ci, et l'agitation des eaux de la Chao Praya ont vite raison des petites lumières, et ce n'est que par intermittence que l'on aperçoit les radeaux.

D'autres iront déposer leur Kratong dans des lacs, fontaines voire même piscines... (c.f. photo) C'est probablement dans ces eaux plus calmes qu'ils sont les plus jolis à observer... Mais le but reste de faire partir ses soucis avec eux, c'est plus difficile dans un bassin fermé.


Loy Kratong fait partie de ces jolies fêtes de la Thaïlande. D'origine religieuse mais finalement plus teintées de poésie que de rituel. On m'a dit qu'à Chiang Mai, la fête était l'occasion de lâcher des milliers de ballons-lanternes dans le ciel... Les photos que j'en ai vu sont féériques. Je tâcherai d'aller voir ça l'an prochain!

4 commentaires:

BarB a dit…

ah ça fait du bien de te (re)lire et en plus un article poétique comme celui-là, ici on ne parle que de crise, politique et pluie...
merci jean-yves !!!

Jean-Yves a dit…

Merci.
En même temps, le prochain post, ce sera sûrement sur le thème: "funérailles de princesse".
Moins gai...

Anonyme a dit…

Merci Jean-Yves pour ce post que nous attendions avec impatience. Tu nous fais rêver et regretter encore davantage de n'être pas auprès de toi pour vivre ces moments.
Ceci dit, la France nous offre ainsi que tu l'a fait remarquer à la fois des moments émouvants (exemple le 1er Mai que tu as éviqué) mais aussi de splendides paysages y compris en cette saison qui nous apporte les premiers froids et brouillards.

Martine

sylvie a dit…

salut,
Très intéressant cet article et les photos sont très belles. je commencais à m'ennuyer de ne plus te lire. merci pour tout ce que tu nous fais découvrir, c'est magnifique.
bisous
sylvie