mercredi 17 septembre 2008

Des Immeubles Disco

Nous avons passé le week-end dernier à Hong-Kong, pour faire un peu de tourisme et rendre visite à des amis.
Deux jours, c'est court, mais suffisamment pour avoir eu un aperçu très alléchant de ce que cette ville a à offrir. Le contraste avec Bangkok est saisissant. Richesse économique et influence Britannique ont fait de cette métropole une ville moderne, organisée et agréable.

Hong Kong n'est pas une agglomération coincée sur un petit bout d'île. Son territoire est vaste, et la ville est répartie sur plusieurs îles assez proche les unes-des autres, mais laisse une grande place à la nature. Le relief est escarpé, et les constructions restent cantonnées au bord de mer, organisant un paysage splendide, de montagnes verdoyantes et de gratte-ciel modernes se refletant dans la baie.

Les Thaï adorent aller à Hong Kong pour le shopping, malgré plus de 2h de vol. Je m'attendais à une profusion de petits magasins de rue pas chers et des prix canons... Pas du tout! Les prix sont, globalement, plus élevé qu'en Thaïlande.
En fait, je suppose que le plaisir qu'ils ont à s'adonner au shopping ici vient du fait qu'il est agréable de se ballader dans la ville. Il y a de vrais trottoirs, plats et pas encombrés. Les rues bien dessinées et de nombreuses zones sont piétonnes, notamment le long de la baie... Exactement le genre de choses qui manquent à Bangkok. Bien sûr, le niveau de richesse est différent. Hong Kong, plateforme économique et logistique mondiale peut se le permettre: nombreuses lignes de métro, de ferry et de bus interconnectés, que l'on peut prendre avec une seule et unique carte Octopuss. Sans oublier les nombreux bâtiments culturels, bibliothèques et musées ultra-modernes.
Il y a même, tous les soirs, un spectacle extraordinaire de "son et lumière" synchronisé à l'échelle de la ville. Les plus grands buildings clignotent et scintillent en rythme.
L'opulence crève les yeux.
Mais je ne peux m'empêcher de penser que, avec un peu de volonté, Bangkok pourrait, elle aussi, proposer ce genre de déambulaions agréables. Mais l'histoire nous montre que, malheureusement, les politiques de Thaïlande sont tout sauf intéressés par le développement à long terme. L'urbanisation de Bangkok est anarchique. Les nouvelles lignes de Skytrain sont toujours reportées, et la mairie de Bangkok ne cherche visiblement pas à planifier quoi que ce soit. Il serait pourtant tellement facile de transformer les rives de la Chao Praya en un bel endroit de promenade, agrémenté de restaurants, bars etc...

Pourtant, malgré le côté policé de la ville, nos amies de Hong Kong sont unanimes: elles préfèrent Bangkok. HK est impeccable, agréable... mais personne n'en profite. La pression sociale à la réussite est énorme. Les Hongkongais passent leur vie au travail, et ne profitent, finalement, que très peu de ce bel environnement. Le fameux "sourire thaï" manque énormément à ceux qui en ont fait l'expérience.

Celles qui en profitent presque le plus, ce sont les milliers (millions?) de bonnes Philipino qui, à l'occasion de leur congé hebdomadaire du dimanche, se retrouvent aux quatre coins de la ville pour un pique-nique. L'image est extraordinaire. La ville semble avoir été transporté à Manille...

Pour notre part, nous n'avons pas pique-niqué, nous avons profité des conseils avisés de Rachel et Steffi qui nous ont amnés dans les restaurants les plus typiques de HK. Ici s'arrête l'influence Britannique et commence la culture chinoise: la cuisine est délicieuse!

3 commentaires:

conseil santé a dit…

Comment s'appelle l'immeuble à droite sur la première photographie ?
Merci pour votre réponse

Bonne journée à vous, david de http://www.conseil-sante.org

Jean-Yves a dit…

C'est une des deux tours jumelles du "Lippo Centre".
Elles sont censées représenter des Koalas en train de grimper à un arbre.
Plus de détails ici:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lippo_Centre

Anonyme a dit…

Moi je m'imagine bien les koalas...impressionnant!
Quoi de prévu par la suite?
Bisous
Caro