samedi 9 août 2008

La Thaïlande Olympique

En ces temps d'olympisme débridé (blague à 2 baht) je suis la mode...

La Thaïlande n'est pas vraiment connue chez nous pour ses exploits sportifs. Avouons-le. Qui d'entre-nous, même le connaisseur le plus assidu, peut nommer un sportif Thaïlandais? Pas beaucoup en tout cas.
D'abord parce que les réussites de la Thaïlande concernent des sports pas très suivis chez nous... et aussi parce que leurs noms sont assez imprononcables.

La Thaïlande participe aux jeux olympiques depuis 1952. Elle a obtenu sa première médaille en 1976, en boxe. Depuis, c'est principalement sur ses boxeurs que la Thaïlande porte ses espoirs olympiques...

L'un des sportifs Thaï les plus emblématiques est Somluck Kamsing, médaillé d'or aux J.O. d'Atlanta (96) en boxe catégorie plume.
Sa popularité est énorme. Une médaille d'or est un fait exceptionnel dans le monde entier, et à plus forte raison dans des petits pays sportifs comme la Thaïlande.
Mais à ses résultats sportifs s'ajoute un parcours exceptionnel et particulièrement touchant pour ses compatriotes.

Somluck Kamsing est né dans un bus avant que ses parents n'atteigne l'hopital. Elevé dans une famille très modeste, il a grandi au milieu de la culture du Muay Thaï (la boxe Thaï). C'est une institution ici. Et beaucoup le pratiquent dès le plus jeune âge.
La pratique de ce sport est souvent entremélée avec la pratique religieuse. Et c'est à l'occasion d'un tournoi organisé par le temple du quartier que Somluck a commencé à montrer l'étendue de son talent. Une sorte de David et Goliath moderne, avec ses 20 kilos tout mouillés il termine vainqueur, et empoce la magnifique somme de 90 Baht (2€).

Très vite repéré, il est recruté par un club de Bangkok, qui l'initie à la boxe anglaise. Il prend visiblement très vite le pli et continue sa carrièe jusqu'à se qualifer en 1992 pour les J.O. de Séville. Eliminé dès le premier tour, il ne baisse pas les bras, et revient en 1996.

1996 est une année importante pour la Thaïlande, elle marque le cinquantenaire du règne du roi Bumiphol. Est-il utile de rappeler à quel point le roi est vénéré ici?
pour la Thaïlande, offrir sa première médaille d'or à son Roi pour cette occasion est plus qu'un rêve.

Et c'est ce que Somluck a fait.
Brandissant le portrait du roi à l'issue du combat, ce petit thaï de la campagne est alors rentré dans l'histoire et dans le coeur de tous ses compatriotes...

Aujourd'hui, la Thaïlande espère 3 médailles d'or, comme en 2004. En boxe, bien sûr, mais aussi en haltérophilie féminine.
Oui.... Ce sport où le but est d'être tout rouge et tout gonflé... Autant pour la boxe, le rapport avec la passion du Muay Thaï est évident, autant pour l'haltérophilie feminine, le lien culturel ne m'est pas particulièrement évident.

4 commentaires:

Julien a dit…

Bravo à Phrapawadee (de tête je crois que c'est ca) !
Par contre, pour le nom de famille, trop dur de re rappeler, sur france2 ils se sont refilés le bébé pour savoir qui allait tenter de le prononcer, hihihi...
Fabien galthié s'est lancé mais mon court séjour en thailande me permet de dire qu'il était perdu le pauvre fabien !
Bravo !
Ca y est, la France a lutté mais a enfin réussi, grâce aux lutteurs de la RATP justement, à dépasser l'amazing thailande au tableau des médailles !
A bientôt,
Julien

Jean-Yves a dit…

Oui, il était temps!
Pour ce qui est de la prononciation du prénom de la charmante jeune fille, je pourrai pas trop aider. Même si je m'améliore de jour en jour, les noms et prénoms "officiels" sont très difficiles. D'ailleurs, c'est difficile pour eux aussi: ils utilisent tous un surnom et écorchent souvent les patronymes à la première lecture.
Je ferai un post là-dessus... il s'avère que ces noms immenses datent d'il n'y a pas si longtemps que ça, et ont été "créés" de toutes pièces afin de "thaïandiser" les noms très courts des immigrants chinois.

Laurent a dit…

bravo pour ton blog,
mais Somluck a gagné sa médaille d'or en 1996 et bien à Atlanta;
c'est la seule chose que je connaisse en boxe

Jean-Yves a dit…

Effectivement... Erreur de frappe en haut de l'article (puisque par la suite je date correctement les jO d'Atlanta, en 96 et pas en 94)
Rectifié.

Merci :-)