mercredi 13 août 2008

Conseils aux voyageurs. 2: Les Guides

C'est toujours une des questions que l'on se pose au moment de préparer le voyage. Quel guide? Un seul, plusieurs? On les emmène tous?

Pour ce qui est de la Thaïlande, il en existe beaucoup. Je ne parlerai ici que des plus "classiques", et de l'impression qu'ils me font par rapport à ce que je connais désormais de la Thaïlande.

1. Le Routard:
C'est probablement le plus utilisé par les touristes français. On les reconnaît à ça en général. Il a fait sa réputation pour son ton moins consensuel, son approche un peu alternative et sa recherche des petits prix intéressants. Malheureusement, je trouve que, année après année il devient très "franchouillard", dans le mauvais sens du terme: grognon, pessimiste, content de rien et râleur pour tout. Bref, il arrive presque à vous donner envie de ne pas y aller. A quoi sert un guide qui passe son temps à parodier le "c'était mieux avant" de Francis Cabrel? Ce dont on a besoin c'est un guide qui parle de ce qui se passe maintenant, et comment en tirer le meilleur parti.
Il reste néanmoins de très bon conseil, à condition de lire entre les lignes ronchonnes afin d'y trouver les compliments.


2. Le Guide Bleu:
Assez consensuel. En fait, il se situe à mi-chemin entre tous les styles de guides. Un peu de conseils, un peu de culture, un peu de pratique... Mais finalement, ça a tendance à être trop peu pour chaque sujet. Il a l'avantage de "résumer" l'ensemble des guides dans un seul ouvrage.
Pas essentiel.




3. Le Guide "Voir" (Hachette):
Un des plus beaux ouvrages. Richement illustré, avec beaucoup de photos et d'explications sur la culture et la vie quotidienne, c'est plutôt un guide à lire avant le voyage. Pour se faire une idée, se donner envie. Ensuite, sur place, on le garde à l'hôtel, pour le bouquiner le soir et aller un peu plus loin dans la connaissance de la culture.
Dans le même genre, il y a le guide Gallimard.
En bref: dans la valise, mais pas dans le sac à dos.



4. Bangkok Cartoville:
Ce n'est pas un guide sur la Thaïlande, mais il est à la fois très pratique, bien pensé, et pas trop cher. Il propose un résumé de Bangkok, illustré et, surtout, agrémenté de super plans qui se replient sans souci dans le petit format.
Très pratique, en complément d'un guide général sur la Thaïlande.




5. Le Lonely Planet:
Finalement, c'est sur ce dernier que se porte ma préférence. Si vous devez n'en acheter qu'un, c'est celui là. Le ton n'est pas trop complaisant (contrairement à certains guides très "tout le monde il est beau") mais pas ronchon comme le Routard. Il donne énormément de conseils pratiques très détaillés, et les informations sont précises. Néanmoins, il est très limité en termes d'illustrations, et ses plans ne sont pas extraordinaires.

Bref, vous l'aurez compris, il n'y a pas de guide "panacée"...
J'aurai tendance à conseiller un "mix" de Lonely Planet et Guide Voir. L'un pour les infos pratiques, l'autre pour le côté culturel et les illustrations qui aident à se faire une idée.

Et pour l'hébergement, un des meilleurs conseils est de vérifier sur ceux proposés dans les guides. Une adresse très efficace (en français, mais encore plus d'infos si vous arrivez à lire l'anglais): http://www.tripadvisor.fr
Le plus, c'est les commentaires des internautes. Comme d'habitude, il faut savoir les interpréter et relativiser, mais les infos sont presque "temps réel"... ça aide.


Finalement, une chose qu'on peut regretter, c'est que nos éditeurs n'aient pas encore atteint le niveau des guides japonais.
Nos guides français se défendent bien au niveau du choix de l'hébergement, du conseil sur les visites à faire et sur la culture... Mais les conseils pratiques sont souvent légers... Nos amis japonais ont à leur disposition un guide génial, conçu pour faciliter le quotidien du voyageur.

J'ai pris quelques photos (désolé pour la qualité) du guide d'un copain japonais:

Par exemple, voilà la page consacrée au Skytrain. C'est assez rigolo, tout est expliqué: "Mettez le ticket ici", "Reprenez-le là.", "Attention au truc rouge si se ferme vite", etc... Certains se sentiront pris pour des imbéciles, mais finalement, pour avoir vu l'air dubitatif de TOUS les touristes arrivant pour la première fois à l'entrée du Skytrain, ce n'est pas si inutile.

Autre truc ultra utile: des pages illustrées de plats, fruits et autres desserts. A chaque fois: la prononciation, une photo, une description et le nom écrit en Thaï. La cuisine locale est délicieuse, mais on ne sait jamais trop quoi choisir... et surtout on n'est jamais sûr d'arriver à se faire comprendre. Là, c'est facile, le guide sert d'intermédiaire. Et si il y a un plat qu'on a aimé, le prochain coup, on le montre du doigt, et c'est gagné.

L'idée est simple, mais peut franchement changer le quotidien des vacances. Et c'est aussi cela qu'on attend d'un guide, non?

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Pour avoir utilisé un grand nombre de ces guides que tu évoques, je jepaux dire que ton analyse est pertinente. Pour ma part, lors de la préparation du voyage, ce sont les guides "Voir" de Hachette et celui de Gallimard qui ont de loin ma préférence car ils comportent la base culturelle nécessaire agréablement présentée et me permettent de prévoir comment m'organiser en fonction de l'heure et de l'orientation de certains sites pour faire une belle moisson de photos.
D'autres guides plus précis en explications sur les sites sont nécessaires si, une fois sur place, on fait les visites seul, sans guide chevronné pour nous expliquer en français.
Continues à nous apporter des conseils et à nous faire rêver de ce beau pays.
Martine