dimanche 15 juin 2008

Les Perturbations du Je

Mon Thaï s'améliore, cependant, il y a une chose que je n'ai découvert qu'aujourd'hui... et qui explique beaucoup de difficultés de compréhension de ma part.

Avec Nuch, tout à l'heure on a croisé une voisine dans l'ascenceur. Elles ont papoté quelques secondes ensemble, en thaï, puis nous sommes partis chacun de notre côté.
J'avais compris de la discussion que Nuch expliquait que nous allions au cinéma, et la voisine lui a répondu qu'elle allait récuperer des photos... Rien d'exceptionnel.
Hormis que Nuch commence à me demander si je pense qu'elle est thaï, car elle avait un peu d'accent, et son prénom est "Lisa".

Son prénom?

J'ai pas entendu Nuch lui demander son prénom...
D'accord, je comprends pas 100%, mais de là à laisser passer les présentations.

Et c'est comme ça que j'apprend que les Thaï, et de façon très courante, parlent d'eux à la troisième personne.

En cours, j'avais appris le "Je" pour les hommes ("Phom" - ผม ) et celui pour les femmes ("Dichan" - ดิฉัน )... Hé bien en fait c'est une façon très formelle de s'exprimer.
Les Thaï disposent de toute une palette de possibilités qui sont pour moi un peu perturbantes.

Le plus courant sera de substituer son prénom au "Je". C'est donc comme ça que Nuch a appris le prénom de la voisine. Celle-ci lui a dit "Lisa va aller chercher ses photos au magasin".
Du pur Alain Delon, sauf qu'ici c'est l'usage et nullement de la mégalomanie.

Mais, pour rendre les choses un peu plus drôles, on peut aussi utiliser d'autres qualificatifs que le prénom.

Exemple: Kwang est une amie de Nuch, et elle est plus jeune. Elle va donc s'adresser à elle en disant "Pii Nuch" ( พี่นุช ) qui signifie littéralement "grande soeur Nuch".
Et ainsi, Nuch pourra réutiliser se terme pour parler d'elle.
Exemple de discussion traduite:
- Pii Nuch, qu'est-ce que tu va faire ce soir?
- Pii va sortir au resto avec son copain.

Et comme il y a pas mal de façon de s'adresser à chacun, pour des raisons de politesse, il y a à peu près autant de façons de parler de soi.

Donc il va falloir que je m'habitue à parler de moi à la troisième personne.
Le plus intéressant, c'est que Nuch a du mal à comprendre pourquoi ça me paraît étrange...

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Tu devrais prendre des cours...et les tiens? Pas trop crevant?
Bises Caro

BarB a dit…

Yes je connais le futur Alain Delon !!!!
en tout cas tu nous manques à la première deuxième et troisième personne....

Jean-Yves a dit…

les cours, pas trop crevant, ça va... sauf quand j'ai déjà la crève (voir message d'aujourd'hui).
Vous me manquez tous aussi!
Je pense faire un -vrai- tour en France en octobre (j'aurai des vacances)

Bises!