mercredi 23 avril 2008

Run, Visa! Run!

Avec toutes ces excursions ces dernières semaines, je n'ai pas été très à jour en termes de nouvelles sur le blog.
Voilà donc, pour ceux qui suivent, une petite mise à jour.

De retour de Chiang Mai, Cécile, Julien et Christelle ont fait une petite excursion vers l'ouest et la ville de Kanchanaburi. Fameuse pour la rivière "Kwaï" et le pont qui l'enjambe et pour le "temple des tigres". Un orphelinat pour tigres géré par des moines bouddhistes où il est possible d'aller caresser les félins.
Ensuite, nous sommes repartis Nuch et moi en leur compagnie pour Koh Chang où nous avons passé la nouvelle année (voir le post précédent) dans une ambiance plus calme que les grandes villes. Nous avons surtout pris l'eau à l'occasion de longues baignades à la plage, et même en pleine mer lors d'une sortie "plongée".
Le mois d'Avril est décidément le plus chaud de l'année. Même habitué, j'ai parfois souffert. L'avantage, cependant, c'est que la mer aussi est très chaude. D'ordinaire aux environs de 27-28°C (pas trop mal), elle atteignait 31-32°C. J'entends d'ici les baigneurs bretons s'écrier "Oh, mais c'est TROP chaud!"... on se rassure comme on peut n'est-ce pas?
Les photos sont ici.

Enfin, de retour à Bangkok pour profiter au maximum des joies du Shopping, mes 3 français préférés m'ont finalement laissé samedi matin, à l'aube, avec quelques cernes et un petit sentiment de vide teinté de blues.
Heureusement, pas trop le temps de souffler et dès dimanche matin, à l'aube encore une fois (et je rappelle qu'ici, l'aube, c'est un peu avant 6h du matin), je me suis mis en route pour aller donner un coup de main à mes futurs collègues du BMA qui animent en ce moment les camps de vacances bilingues à Pattaya.
Il faisait encore plus chaud que la dernière fois. Si au moins ça assommait les bêbêtes qui courent partout, on pourrait presque s'en réjouir, mais au contraire: insectes et reptiles semblaient voiir repris du poil de la bête... même si niveau poilx, ils sont pas trop fournis. Visiblement, ils préferent s'équiper avec des pattes, des écailles et des langues fourchues. Bilan: des légions de fourmis rouges, des geckos gros comme mon bras qui roupillent derrière la porte de la douche et un serpent qui vient m'espionner pendant que je suis au téléphone (petit et a priori pas venimeux, certes, mais jamais agréable à trouver sous ses pieds.
Heureusement, les petits campeurs amènent sourires et rafraichissante candeur à toute cette étouffante atmosphère.

Ceci dit, j'ai cette fois-ci un peu écourté le séjour. En effet, demain je prend le bus direction la frontière avec le Cambodge. Mon visa arrive a expiration très bientôt. J'avais prévu d'aller au Laos afin de demander un nouveau visa de 60+30 jours, car c'est à Vientiane qu'est l'ambassade de Thailande la plus proche... Mais j'ai découvert avec joie que l'option "double entrée" que j'avais demandée avec mon visa obtenu à l'ambassade de Thailande a Paris me permet de renouveler 1 fois ce dernier par un simple passage de frontière (et non une demande complête d'un nouveau visa, qui prend 2 jours sur place).
Bref, sur une "petite" journée, je vais aller jusqu'à la frontière, passer au Cambodge et zou, retour dans l'autre sens pour faire tamponner ma deuxième entrée et repartir pour 60 jours extensibles à 90.

Je vous dirai, bien sûr, comment ça s'est passé...

4 commentaires:

figaro a dit…

bonjour
je souhaite venir m'installer à bangkok en octobre et je voudrais vous posez quelques questions.
Avez un une réserve d'argent bloquée sur un compte à la demande du gouvernement et quels sont les prix des loyers (hors quartiers résidentiels pour les expatriés) ?
je souhaite vivement avoir des renseignements car vous êtes le plus récent blog sur la thaïlande. Je vous envie beaucoup si vous saviez.
j'habite à Paris que je ne supporte plus et il fait encore froid (14 °-) très froid trop froid. Et l'inflation continue son envolée.
bonne chance et j'espère avoir de vos nouvelles

figaro

crenomdenom@yahoo.fr

Jean-Yves a dit…

Bonjour,
A ma connaissance, la réserve d'argent bloquée est à effectuer dans certains cas assez précis (et complexes) par l'entreprise qui emploiera en Thaïlande un étranger.
Pour ma part, un passeport français suffit à rester suffisament longtemps dans le pays le temps que mon employeur fasse toutes les démarches nécessaires à l'obtention du permis de travail, et donc du visa de résident.
Les loyers sont très variables, il n'y a pas vraiment de quartiers d'expatriés. Cela reste, à prestation égale, de toute façon moins cher que Paris, même en plein centre, et, en périphérie, on peut trouver des appartements, voire de petites maisons pour 200€... Tout dépend alors de l'emplacement du lieu de travail et de la volonté où non à passer plusieurs heures par jour dans les transports.

Quant à l'inflation, elle a lieu ici aussi, comme partout dans le monde d'ailleurs, mais peu sensible pour nous Européens pour qui tout paraît si peu cher (qu'un repas moyen passe de 25 Bahts (0,40€) à 30 Bahts (0,50€) ça nous choque peu, mais c'est quand même une hausse de 25%...)

Pour plus de détails: blog@fargeat.com

:-)

Laurent Paquet a dit…

Dans ton article tu parles du BMA,peux tu m'expliquer ce que c'est merci
Laurent
yannawaresidence@hotmail.com

Jean-Yves a dit…

Le BMA c'est le Bangkok Metropolitan Authority