samedi 15 mars 2008

La minute Maïté

Je ne vais pas philosoper tous les jours... Alors aujourd'hui, Voilà une petite innovation de ma part, dont je suis assez fier.
Une quiche façon Thaï... façon moi en fait, mais elle a vraiment un petit goût de Bangkok.
C'est la version "sans pâte", mais la nouveauté réside plutôt dans la garniture.

La quiche Thaï:

Préparation: 15min Cuisson: 30min

Ingrédients:

- 3 oeufs
- 1/4 de litre de lait
- 10 cl de crème fraîche
- 2 grosses cuillères à soupe de farine
- 100 g de gruyère râpé
- 2 blancs de poulet
- 1 racine de gingembre frais
- une gousse d'ail
- 4 ou 5 feuilles de kaffir*
- 1 petit piment rouge
- 1 c.à.S de sauce de poisson **
- poivre

* le kaffir est aussi appelé combava (à la Réunion...à ne pas confondre avec "Cumbaya, oh mama Cumbaya", une chanson de je sais plus qui et que j'arrive pas à me retirer de la tête) ou ma-krut (en thaï). C'est un agrume, Citrus Hystrix dont le fruit est un petit citron vert tout ridé. On utilise le citron et les feuilles, qui sont très parfumées.
On trouve les feuilles congelées dans les supermarchés asiatiques (sous le nom de "lime leaves") et peut être chez les épiciers "exotiques" sous le nom combava - "Oh mama..."
Si vraiment vous n'arrivez pas à le trouver, remplacer par de la citronelle et un peu de zeste de citron vert.


** la sauce de poisson sert surtout à saler. La sauce thaï sent moins fort que le "Nuoc Nam" vietnamien, si vous êtes inquiêts, remplacez par du sel.

Préchauffer le four à 210°C (th. 7). J'adore dire ça, ça fait super pro.
Ceux qui n'ont pas de four peuvent s'arrêter là, c'est pas la peine, revenez la semaine prochaine pour la recette de la tartine.

Je continue pour les autres et ceux qui suivent encore.
Mélanger les oeufs, le lait, la crème et la farine.
Il n'y a pas d'ordre particulier. On peut faire oeuf-lait-farine-creme, ou lait-farine-creme-oeufs. creme-farine-oeuf-lait me parait un peu plus difficile. Si quelqu'un veut tester, il peut prendre des photos et nous envoyer ça.

Ca devient n'importe quoi ce blog.

Beurrer un plat à tarte de la taille d'environ une tarte, y verser la préparation sans en mettre partout.

Couper le poulet en petits dés. Pas vos doigts! (cet avertissement vaut aussi pour la préparation de gateaux au chocolat, ou toute autre recette en général. Je préfère prévenir, on n'est jamais trop prudent)

Eplucher environ 2,5 cm de racine de gingembre. Faites ce que vous voulez avec le reste. Quelques rondelles dans une infusion calment les maux de ventre. Pour les effets, hmmmm, "énergétiques" qu'on lui prête chez nous, sachez qu'ici ça les fait rigoler.

Epépiner le piment. Ce sont les graines qui sont les plus piquantes. Les frileux utiliseront seulement un tiers du piment, les idiots se frotteront les yeux après histoire de ressembler à des lapins myxomateux.

Hacher finement l'ail, le gingembre, le piment et les feuilles de cumbaya, oh mama cumbaya...
Oooohh!!! C'est pas fini ce truc?

Ajouter le gruyère rapé, le poulet, la sauce poisson et les épices à la préparation en essayant de les répartir uniformément. Allez-y, mettez les doigts, n'ayez pas peur.
Poivrer... comme vous voulez.

Moment technique:
Prenez le plat à deux mains, et dirigez vous vers le four en veillant à rester bien à l'horizontale.
Faites demi-tour parce que vous avez bêtement oublié d'ouvrir la porte, comme à chaque fois.
Ouvrez cette &@§# de porte! Hoouuu, c'est chaud!
Refaites le même trajet avec le plat (c'est plus dur, parce que maintenant vous êtes énervé)
Enfourner et laisser cuire 30 minutes. La durée est variable. C'est au feeling. Le plus important est de pas oublier de mettre un minuteur ou de regarer l'heure. Même si le carbone est bon pour la digestion, c'est pas vraiment intéressant au niveau gustatif.

Si tout a bien marché, et que je vous ai pas perdu en route avec mes petites digressions, sortez la quiche du four.
Attendez un peu avant de déguster.
Personnellement, je la trouve délicieuse froide après une nuit de repos au frigo.


Voilà. J'ai réussi à rendre cette recette complêtement inutilisable. De toute façon, comme la moitié d'entre vous ne savent pas utiliser leur imprimante, vous aller recopier la recette sur un bout de papier, profitez-en pour garder l'essentiel.

Un bonus pour la faim.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

AU moins, avec toi, il y en a pour tous les goûts et on ne s'ennuie pas. J'en pleure de rire. J'essaierai un de ces jours, un jour sans mamie ...
Merci de nous régaler par la diversité de tes messages et ton humour. Bises . Martine

sylvie a dit…

salut

Elle m'a pas l'air mal du tout ta recette, je vais la tester un de ces jours et je te donnerai les commentaires de la famille.
Bisous et à bientot
sylvie

Anonyme a dit…

Salut JYV,
elle a l'air vraiment bonne ta quiche. en tout cas excellent la vidéo (c'est toi qui l'a faite...lol)

@+

Bruno from demo